Bible et calendrier
Bible et calendrier
PREFACE BIBLE ET CALENDRIER
I. NOTIONS PRELIMINAIRES
1. METHODOLOGIE BIBLE ET CALENDRIER
2. UN NOUVEAU CALENDRIER TRES ANCIEN
3. DES CALENDRIERS
4. UN LUSTRE
5. DU VENT DANS LES VOILES
II. RE-DATER LA MORT DE JESUS
1. LA CRUCIFIXION A-T-ELLE EU LIEU LE 7 AVRIL 30 ?
2. RECONSTITUTION D'OBSERVATIONS LUNAIRES ANCIENNES
3. LA PAQUE ETAIT UN SAMEDI
4. LE NOUVEL-AN ETAIT UN SAMEDI
5. SOLUTION LUNAIRE UNIQUE
6. LA LONGUE PREDICATION DE JEAN-BAPTISTE
7. RELECTURE D'UNE PROPHETIE
8. VOILA 46 ANS QUE L'ON BATIT LE TEMPLE...
9. DU COTE DE CESAR
10. "EXIT" PILATE GRANDES MANOEUVRES A L'EST
11. LES VOYAGES DE PAUL
12. JESUS AVAIT ENVIRON 30 ANS
13. CONCLUSIONS
III. LE CALENDRIER DU SECOND TEMPLE
1. QUEL CALENDRIER A L'EPOQUE DU 2nd TEMPLE ?
2. DE L'IMPORTANCE DES ANNEES JUBILAIRES
3. RECONSTITUER LE CALENDRIER ANTIQUE
4. DU BON USAGE DE FLAVIUS JOSEPHE
5. L'ERE DE LA CREATION DU MONDE
IV. CONCLUSION
V. ANNEXES
PROPOS TERMINAL

I. NOTIONS PRELIMINAIRES



   

3. DES CALENDRIERS



1) Il est clair que l'apparition du soleil chaque jour, l'apparition d'une lune nouvelle, le retournement du mouvement du soleil à l'extrémité de sa course, rythme le temps des hommes depuis toujours.

Etablir un calendrier, c'est formaliser ce rythme.

Chaque peuple le fera selon ses besoins, son environnement géographique ou climatique, sa finesse d'observation, son niveau de connaissance arithmétique.

Le calendrier est donc un élément culturel caractéristique.

Le nomade aura un calendrier lunaire, tout comme le marin tributaire des marées.

Le sédentaire agriculteur, un calendrier luni-solaire.

Le sédentaire urbain, un calendrier solaire.

Certains peuples, observateurs perspicaces (Maya, Gaël), baseront leur calendrier sur le retour des éclipses.

2) Dans le récit biblique, nous assistons à la sédentarisation de nomades du Moyen-Orient autour du premier millénaire avant J.C.

Nous nous focaliserons désormais sur le calendrier de type luni-solaire dont les mois sont des lunaisons.

Voici quelques données astronomiques pour faciliter la compréhension :

Une année équinoxiale contient 365.2422 jours
Une lunaison moyenne dure 29.53059 jours

Le calendrier est aussi un problème d'arithmétique puisque aucune de ces deux valeurs n'est entière !
On recherche une période de temps ou "cycle" contenant un nombre entier d'années solaires et un nombre entier de lunaisons dont la durée est un nombre entier de jours, avec une bonne précision et une durée inférieure à la longévité humaine.

Il y a deux solutions, et elles ont toutes deux été trouvées car on a le témoignage de documents archéologiques.

Selon la précision des observations astronomiques, l'approximation est plus ou moins bien réalisée et l'on a ainsi étagés dans le temps :
Le cycle "antique" de 30 ans et 371 lunaisons, avec une précision de 1 à 2 jours. Le cycle de "Méton" de 19 ans et 235 lunaisons à quelques heures près.

3)- On remarquera que 12 lunaisons font 354,367 jours et que pour se rapprocher de l'année solaire qui conditionne les activités agricoles ou pastorales, il y a lieu d'introduire "une année à 13 lunes" environ tous les 3 ans. Cette année dite embolismique d'un mot grec signifiant ajouté (en hébreu on dit année enceinte) est placée différemment selon les cycles.

Dans le cycle antique qui comporte 11 années embolismiques, celles-ci sont placées selon une périodicité : 3 ans - 2 ans, répétée 6 fois, la 12ème étant une année normale.

On voit ainsi apparaître dans ce cycle, une période de 5 ans ou 62 lunaisons correspondant à 5 années solaires plus 5 jours, la 6ème période n'ayant que 61 lunaisons pour compenser les 30 jours en plus. Cette période est appelée "lustre".

Dans le Cycle de Méton qui comporte 7 années embolismiques, celles-ci sont placées selon le rang de l'année dans le cycle de 19 ans aux positions suivantes dans le calendrier hébraïque :

3e - 6e - 8e - 11e - 14e - 17e - 19e


4)- Il reste encore à situer la lunaison supplémentaire de 30 jours dans l'année.

Pour le cycle antique, c'est au milieu de l'année Ve-Adar après le 6ème mois, la 3ème année de la période de cinq ans, et à la fin de l'année Ve-Elul après le 12ème mois la 5ème année soit après 30 mois "ordinaires". Cela est connu par la tablette de bronze trouvée à Coligny, et par la Chronologie Babylonienne citée en annexe p.83.

Pour le Cycle de Méton pratiqué de nos jours par les Juifs, c'est au milieu de l'année, entre le 6e et 7e mois on introduit un 6e mois bis (Veadar) de 29 jours + 1 jour à Adar.

Le début de l'année étant situé autour de l'équinoxe d'automne.

Le premier mois s'appelle Tishri. Le septième où a lieu Pessah (la Pâque Juive) se nomme Nissan.

Enfin la journée commence le soir environ 20 mn après le coucher du soleil à l'apparition de 2 ou 3 étoiles, ce qui marque la nuit, et le changement de date* (Néhémie IV, 15).
La septième année est dite sabbatique.

N.B. : Le calendrier luni-solaire basé sur le cycle de Méton, a une précision comparable au calendrier Grégorien sur une longue période, mais au prix d'une grande complexité dans le calcul du premier jour du mois.

Le calendrier "antique" basé sur le cycle de 30 ans, dérive lentement par rapport au soleil (1 mois en 630 ans) mais il possède un atout considérable : la simplicité du calcul d'une date qui se déduit par une loi de récurrence sur 60 ans.

En effet :

- cycle antique --> 2x10956 = 21912 jours
Année Julienne --> 60 x365.25 = 21915 jours
Le quantième diminue de 3 au bout de 60 ans
- 21912 / 7 = 3130 semaines + 2/7
le jour hebdomadaire augmente de 2 après 2 cycles


5)- Un peu de calcul

Cycle Antique

30 x 365,2422 = 10957,266 jours
371 x 29,53059 = 10955,848 jours
10956 jours => année moyenne de 365,20 jours
moins bon que l'année julienne de 365,25 jours
62 x 29,53059 = 1830,896 jours
soit environ 5 jours de plus que 5 ans julien - 1826,25 jours.

Cycle de Méton

19 x 365,2422 = 6939,602 jours
235 x 29,53059 = 6939,688 jours
soit 2 heures d'écart sur 19 ans.
On comptera 2 cycles à 6940 jours et le 3e à 6939 jours
Ou 1 cycle à 6941 jours et 2 à 6939 jours
Soit 20819 jours.

Calendrier lunaire (Tableau 3)

- Les mois ayant 29 ou 30 jours, l'alternance régulière ne conduit pas à la durée moyenne de la lunaison 29,53 jour, il y a donc plus de mois à 30 jours, que de mois à 29 jours.
- La période de 1831 jours des 62 lunaisons du cycle antique peut se répartir en 33 mois de 30 jours et 29 mois de 29 jours.
Le premier jour du mois est fixé empiriquement par 3 périodes de 15 mois et 1 période de 17 mois où alternent les 2 types de lunaisons (30,29.30j). Les 31e et 62e lunes sont embolismiques de 30 jours. Les années peuvent avoir : 354, 355, 384 jours.
- Le souci d'extrême précision dans le suivi de la lunaison, et de respect des règles bibliques ont conduit Hillel à proposer un calendrier basé sur le cycle de Méton plus précis, comportant 6 durées différentes pour les années, soit : 353, 354, 355, 383, 384, 385 jours combinées de façon à remplir le nombre de jours des cycles.
Le système est complexe, mais perdure jusqu'à aujourd'hui.

C'est le calendrier officiel de l'état d'Israël.


*Réf : 1-Talmud de Jérusalem, Traité Rosh Hashanna
          2-Maïmonide, VIIIe Traité, chap. 2 paragraphe 9
Pour contacter Mr LOUBRIAT cliquer ici