Bible et calendrier
Bible et calendrier
PREFACE BIBLE ET CALENDRIER
I. NOTIONS PRELIMINAIRES
1. METHODOLOGIE BIBLE ET CALENDRIER
2. UN NOUVEAU CALENDRIER TRES ANCIEN
3. DES CALENDRIERS
4. UN LUSTRE
5. DU VENT DANS LES VOILES
II. RE-DATER LA MORT DE JESUS
1. LA CRUCIFIXION A-T-ELLE EU LIEU LE 7 AVRIL 30 ?
2. RECONSTITUTION D'OBSERVATIONS LUNAIRES ANCIENNES
3. LA PAQUE ETAIT UN SAMEDI
4. LE NOUVEL-AN ETAIT UN SAMEDI
5. SOLUTION LUNAIRE UNIQUE
6. LA LONGUE PREDICATION DE JEAN-BAPTISTE
7. RELECTURE D'UNE PROPHETIE
8. VOILA 46 ANS QUE L'ON BATIT LE TEMPLE...
9. DU COTE DE CESAR
10. "EXIT" PILATE GRANDES MANOEUVRES A L'EST
11. LES VOYAGES DE PAUL
12. JESUS AVAIT ENVIRON 30 ANS
13. CONCLUSIONS
III. LE CALENDRIER DU SECOND TEMPLE
1. QUEL CALENDRIER A L'EPOQUE DU 2nd TEMPLE ?
2. DE L'IMPORTANCE DES ANNEES JUBILAIRES
3. RECONSTITUER LE CALENDRIER ANTIQUE
4. DU BON USAGE DE FLAVIUS JOSEPHE
5. L'ERE DE LA CREATION DU MONDE
IV. CONCLUSION
V. ANNEXES
PROPOS TERMINAL

I. NOTIONS PRELIMINAIRES



   

5. DU VENT DANS LES VOILES



Nous aurons besoin de connaître par la suite la durée d'une traversée de Jérusalem à Rome.
Il faut trouver une estimation de la vitesse des bateaux dans l'antiquité, à partir des récits de voyages qui nous sont parvenus.
L'explorateur astronome grec Pythéas cité par Strabon et Pline indique : "qu'à six jours de navigation de la Grande-Bretagne.la plus reculée de toutes les îles est Thulé" où il atteint la banquise ; que ce soit l'Islande ou une île près de la Norvège, la distance est sensiblement la même : 900 km, ce qui donne une première estimation : 150 km par jour.

Au 12esiècle le voyageur andalou Ibn Djubayr déclare : "être resté 30 jours à la surface des flots avant de jeter l'ancre dans le port d'Alexandrie", au mois de mars, soit environ 100 km par jour de moyenne.

On a aussi le journal de bord de la découverte de l'Amérique par Christophe Colomb. Il met 9 jours pour atteindre les Canaries (~1300 km) et ensuite 34 jours pour toucher terre (~5000 km) soit environ 150 km/jour.

La distance d'Ostie le port de Rome à Césarée en Palestine en passant par le détroit de Messine étant d'environ 2300 km, la durée de la traversée peut donc s'évaluer de 15 à 23 jours plus 1 jour à cheval à chaque extrémité pour rejoindre Rome et Jérusalem, et sans compter les escales, si on longe la côte où en général le vent est moins fort.

On peut aussi s'intéresser aux records de vitesse : 9 jours de Carthage ou Messine à Alexandrie grâce aux vents étésiens qui soufflent du nord lorsqu'il y a la canicule, soit environ 200 km/jour.

En conclusion, le voyage de Rome à Jérusalem devait prendre de 3 semaines à un mois, et en tout cas pas moins de quinze jours.

Pour contacter Mr LOUBRIAT cliquer ici