Bible et calendrier
Bible et calendrier
PREFACE BIBLE ET CALENDRIER
I. NOTIONS PRELIMINAIRES
1. METHODOLOGIE BIBLE ET CALENDRIER
2. UN NOUVEAU CALENDRIER TRES ANCIEN
3. DES CALENDRIERS
4. UN LUSTRE
5. DU VENT DANS LES VOILES
II. RE-DATER LA MORT DE JESUS
1. LA CRUCIFIXION A-T-ELLE EU LIEU LE 7 AVRIL 30 ?
2. RECONSTITUTION D'OBSERVATIONS LUNAIRES ANCIENNES
3. LA PAQUE ETAIT UN SAMEDI
4. LE NOUVEL-AN ETAIT UN SAMEDI
5. SOLUTION LUNAIRE UNIQUE
6. LA LONGUE PREDICATION DE JEAN-BAPTISTE
7. RELECTURE D'UNE PROPHETIE
8. VOILA 46 ANS QUE L'ON BATIT LE TEMPLE...
9. DU COTE DE CESAR
10. "EXIT" PILATE GRANDES MANOEUVRES A L'EST
11. LES VOYAGES DE PAUL
12. JESUS AVAIT ENVIRON 30 ANS
13. CONCLUSIONS
III. LE CALENDRIER DU SECOND TEMPLE
1. QUEL CALENDRIER A L'EPOQUE DU 2nd TEMPLE ?
2. DE L'IMPORTANCE DES ANNEES JUBILAIRES
3. RECONSTITUER LE CALENDRIER ANTIQUE
4. DU BON USAGE DE FLAVIUS JOSEPHE
5. L'ERE DE LA CREATION DU MONDE
IV. CONCLUSION
V. ANNEXES
PROPOS TERMINAL

II. RE-DATER LA MORT DE JESUS



   

6. LA LONGUE PREDICATION DE JEAN-BAPTISTE



C'est la conséquence la plus notable de cette nouvelle chronologie : la fonction prophétique du Précurseur aurait duré 5 ou 6 ans de 28 à 34.

Or, si l'on regarde bien le texte de Luc, on s'aperçoit qu'il insiste lourdement sur la durée de son ministère :

- Lc 3,10 « Les foules l'interrogent. »
- Lc 3,12 « Viennent les taxateurs. »
- Lc 3, 14 « Des soldats l'interrogent. »
- Lc 3,15 «Le peuple attend.Tous se posent des questions »
- Lc 3,18 « Par beaucoup d'autres exhortations. »

Ceci est confirmé par Jn 1,19 qui fait état d'une enquête de prêtres et de Lévites de Jérusalem auprès de Jean-Baptiste ; c'est donc que son discours avait pénétré une fraction notable de la population.

Flavius Josèphe abonde dans le même sens : "une grande quantité de peuple le suivait pour écouter sa doctrine. Hérode craignant son influence.l'envoya prisonnier à Macheronte" (AJ XVIII 116-119).

On notera aussi que, en l'an 15 du gouvernement de Tibère César, Jean-Baptiste « vient » et « clame » (Luc 3,3) mais qu'il annonce la venue de Jésus au futur indéterminé :
- Lc3,16 « Lui vous baptisera. »
- Lc 3,17 « Il brûlera. »

Mais il y a plus.

Les récits des quatre évangélistes concordent pour donner au temps de sa prédication comme l'impression qu'il souffle un vent de panique dans la population comme si elle était persuadée que la fin du monde ne saurait tarder.

- Mt 3, 5-6 « Jérusalem, toute la Judée et toute la région du Jourdain. se faisaient baptiser en reconnaissant leur péché »
- Lc 3,15 « Tout le peuple était dans l'attente et tous se demandaient si Jean n'était pas le Messie ».

Même les prêtres et Lévites ne sont pas rassurés :
- Jn 1,19 -22 « Qui es tu ? Le Messie? Le prophète Elie ?
« Il faut que nous donnions une réponse »

Jean-Baptiste, lui-même, est conscient que se prépare « un grand chambardement ».
Il parle de : « Colère qui vient » Mt 3,7
« Cognée à la racine des arbres » Mt 3,10
« Nettoyer son aire » Mt 3,12

Qu'est-ce qui a pu déclencher une telle peur ?
Si l'on se réfère aux éphémérides, on constate une série de phénomènes cosmiques rares qui ont eu lieu à Jérusalem justement pendant cette période de 28 à 34 et auxquels il se pourrait que le Livre de l'Apocalypse fasse allusion (Ap 6,12) : « le soleil noir comme le crin, la lune rouge comme du sang ».

-  Une éclipse totale de soleil le 24 novembre 29 vers 11 H
-  Une éclipse de lune le soir de pessah 33 de teinte rouge (à son lever) dont fait sans doute mention l'Apôtre Pierre en Ac 2,20.

Cela a du remettre en mémoire certaines prophéties apocalyptiques de Joël et Amos :
« je ferai paraître des prodiges dans le ciel et sur la terre. le soleil se changera en ténèbres, la lune en sang. avant que ne vienne le jour de YAHWEH » (Jl 3,3)
« En ce jour là - oracle de YAHWEH je ferai coucher le soleil en plein midi
je couvrirai la terre de ténèbres en plein jour » (Am 8,9)


Et le souvenir du tremblement de terre dévastateur de 31 avant J.C., souvent associé aux désordres cosmiques ; il est donc fort plausible que Jean-Baptiste ait exercé sa prédication jusqu'en 34.
Par ailleurs, on a déjà mentionné que la version slavonne de la Guerre des Juifs de Flavius Josèphe, dans un texte inséré après GJ II 168, indique qu'un homme assez conforme au Jean-Baptiste des évangiles par son aspect « sauvage », sa notoriété, et son don de prophétie aurait survécu à Hérode Philippe mort en 34 8

Ce qui corroborerait une prédication d'au moins cinq ans.

8 La vingtième année de Tibère César selon (AJ XVIII 105-107)
Pour contacter Mr LOUBRIAT cliquer ici