Bible et calendrier
Bible et calendrier
PREFACE BIBLE ET CALENDRIER
I. NOTIONS PRELIMINAIRES
1. METHODOLOGIE BIBLE ET CALENDRIER
2. UN NOUVEAU CALENDRIER TRES ANCIEN
3. DES CALENDRIERS
4. UN LUSTRE
5. DU VENT DANS LES VOILES
II. RE-DATER LA MORT DE JESUS
1. LA CRUCIFIXION A-T-ELLE EU LIEU LE 7 AVRIL 30 ?
2. RECONSTITUTION D'OBSERVATIONS LUNAIRES ANCIENNES
3. LA PAQUE ETAIT UN SAMEDI
4. LE NOUVEL-AN ETAIT UN SAMEDI
5. SOLUTION LUNAIRE UNIQUE
6. LA LONGUE PREDICATION DE JEAN-BAPTISTE
7. RELECTURE D'UNE PROPHETIE
8. VOILA 46 ANS QUE L'ON BATIT LE TEMPLE...
9. DU COTE DE CESAR
10. "EXIT" PILATE GRANDES MANOEUVRES A L'EST
11. LES VOYAGES DE PAUL
12. JESUS AVAIT ENVIRON 30 ANS
13. CONCLUSIONS
III. LE CALENDRIER DU SECOND TEMPLE
1. QUEL CALENDRIER A L'EPOQUE DU 2nd TEMPLE ?
2. DE L'IMPORTANCE DES ANNEES JUBILAIRES
3. RECONSTITUER LE CALENDRIER ANTIQUE
4. DU BON USAGE DE FLAVIUS JOSEPHE
5. L'ERE DE LA CREATION DU MONDE
IV. CONCLUSION
V. ANNEXES
PROPOS TERMINAL

III. LE CALENDRIER DU SECOND TEMPLE



   

4. DU BON USAGE DE FLAVIUS JOSEPHE



Dans le calendrier que nous proposons comme étant celui en usage à l'époque du Second Temple (-515, +70), l'année 37 A.D. est embolismique car la 13ème du cycle calendaire de 30 ans. La lunaison supplémentaire se situe en milieu d'année, intercalée entre le 6ème et le 7ème mois qui est donc repoussé à la lune suivante, or le 7ème mois est le mois de Nissan où se fête Pessah à la pleine lune le 15ème jour du mois.

C'est ici qu'il faut faire intervenir Flavius Josèphe qui en A.J. XVIII, 120-125 nous dit :

"Vitellius . est monté avec le tétrarque Hérode . à Jérusalem pour sacrifier à Dieu pendant la fête des Judéens . Il séjourna là pendant 3 jours . Le quatrième jour, il a reçu une lettre qui lui apprenait la mort de Tibère ."


Celui ci étant mort le 16 mars 37, l'année de ce déplacement de Vitellius et d'Hérode à Jérusalem est bien déterminée. La fête des Judéens n'est pas précisée mais, à cette époque de l'année, ce ne peut être que Pessah.

D'après le calendrier proposé, Pessah 37 est le 19 avril. Vitellius a donc reçu le lettre le 22 avril, soit un peu plus d'un mois après la mort de Tibère. C'est bien l'ordre de grandeur d'un voyage par mer de Rome à Jérusalem, comme on l'a vu au chapitre I-5.

Surtout, si l'année 37 n'était pas embolismique, le courrier serait arrivé à Jérusalem 30 jours plus tôt, le 23 mars, soit une semaine après l'événement de Rome, ce qui est une impossibilité absolue. Ce fait exclut le calendrier hébraïque à cette date.

Voilà donc une confirmation solide en faveur de l'usage du calendrier "antique" à Jérusalem à cette époque.
Flavius Josèphe va nous en fournir encore 2 autres.
En effet, en G.J. VI, 5, 3, 289-290, il écrit :

" . un astre en forme de sabre se tint au dessus de la ville (Jérusalem), lorsque une comète persista à briller pendant une année . le peuple étant rassemblé pour la fête des azymes le 8 du mois Xanthicus ."


Sans en avoir l'air, Flavius Josèphe est précis car la comète en question est celle de Halley vue en l'an 65 avant d'atteindre le périhélie le 26 janvier 66. La fête des azymes étant veille de Pessah, on a donc un repère sûr : Pessah le 9 avril 65.

Il en donne un deuxième en G.J. V,3 ,1, 99 :

"Lorsqu'arriva . le 14ème du mois Xanthicus . anniversaire du jour où les juifs ont pu sortir d'Egypte . les hommes d'Eléazar ouvrirent les portes du Temple et laissèrent entrer les citoyens qui désiraient faire leurs dévotions à l'intérieur."


Suit un massacre dans le Temple, on est en 70 et Pessah est le 14 avril.

Pour nous ramener en terrain connu, il est équivalent de dire que :

le 1 Nissan 65 est le 26 mars
et le 1 Nissan 70 est le 31 mars


Remarquons que l'écart de 5 jours sur les dates correspond bien à un "lustre" de 62 lunaisons. Flavius Josèphe est exact dans sa chronologie.

Le calendrier "antique" est-il celui de l'historien juif ? Pour le savoir, nous allons utiliser une échelle chronologique dite "Jour Julien", JJ, qui compte les jours entre deux dates, à partir d'une origine arbitraire et lointaine dans le passé, dont se servent les astronomes, et indiqué par le serveur www.imcce.fr.

Dans le Tableau 2 relatif au calendrier "antique",

Tableau p63


Le calendrier "antique" s'accorde donc avec les données fournies par l'historien juif du 1er siècle.

En conclusion : le calendrier "antique" est avéré par cinq jalons littéraires.*

-    Le samedi 2 octobre 34, 1 Tishri en Luc 4,16-21
-    Le vendredi 30 mars 36, 14 Nissan en Jean 19,31
-    Le 14 Nissan 8 avril 65

-    Le 15 Nissan 14 avril 70
-    L'année 37 embolismique en AJ de Flavius Josèphe

La présomption est forte que ce soit le calendrier officiel du second Temple.

N.B. : En annexe, à la page 78, est donné un 7ème jalon : le 9 octobre - 521, date de la prophétie en Aggée 1,15 et 2,1


* Six, si l'on remarque que le 1 Nissan 28 était un lundi dans ce calendrier ; il en est de même pour Pessah, 2 semaines après. Donc un cycle calendaire plus tard, Pessah 58 est un mardi car 10 956 j divisé par 7 donne 1 pour reste ce qui décale d'un jour. (c'est le 28 mars, pour être précis).
On recoupe ainsi la déduction faite par le Père Philippe Roland à partir du récit du voyage de Paul de Philippes à Troas en Actes 20, 6-11 ainsi qu'il est exposé dans son ouvrage : "La succession apostolique" p. 51-53 aux Editions de Paris - 1997
C'est la seule occurrence entre les années 55 à 61 dans ce calendrier.

Trait vertical
     en GJ de Flavius Josèphe
Pour contacter Mr LOUBRIAT cliquer ici